Les choses à vérifier avant de mettre en ligne un site Internet

Votre site web est terminé, avant de le mettre en ligne certaines choses importantes sont à vérifier. Voici une liste de conseils avant de lancer votre site sur la toile

Création site web Hauts de France

Alors ça y est ? Vous avez travaillé des semaines sur votre blog, votre site ou votre boutique en ligne, et vous êtes maintenant prêt à le lancer en pâture aux millions d’internautes avides de découvrir ce que vous avez à leur proposer ! Mais avant l’ouverture officielle, avez vous pensé à tout ? Il se peut en effet qu’avec l’enthousiasme débordant dont vous faites preuve à ce moment précis vous oubliez quelques petites choses pourtant bien évidentes.

Je vous propose dans cet article une petite check-list de 9 choses à vérifier avant de vous lancer dans l’arène.

1. Disclaimer/mentions légales/conditions générales de vente et formulaire de contact

Croyez le ou non, il y a des gens qui lisent les mentions situées tout en bas de votre site. Lorsqu’il s’agit de vente de biens ou de services, les clients seront bien souvent intéressés de lire quelles sont vos conditions générales de vente, et pourront même juger du sérieux de votre activité en consultant celles-ci. De même, certains internautes sont curieux de savoir qui se cache derrière votre blog, ou qui l’héberge, deux types de renseignements qui doivent se retrouver dans les mentions légales. Celles-ci étant d’ailleurs obligatoires dans de nombreux pays. Il est donc indispensable de faire figurer ce type d’informations sur votre site, et d’accorder un soin particulier à la rédaction de celles-ci. A ce titre, je préfère d’ailleurs toujours consulter une personne de référence (un avocat par exemple) plutôt que de copier ou d’adapter des versions types ou trouvées sur le site de vos concurrents.

De même, vérifiez que toute personne désirant vous contacter sera à même de le faire. Mentionnez clairement une adresse email, testez aussi votre formulaire de contact pour voir s’il est opérationnel, et munissez vous de tous les outils anti spam disponibles (captcha, Askimet pour les commentaires, etc…)

2. Réseaux Sociaux et Flux RSS

Quels que soient les moyens de promotion que vous désirez utiliser, il est indispensable de recourir à la promotion de vos articles ou vos produits via les réseaux sociaux. A ce titre vous devriez par exemple inclure des boutons sociaux sur vos pages de contenu (par exemple via le plugin Sharebar) pour permettre à vos visiteurs de partager telle ou telle page, implémenter un open graph protocol ou certains widgets sociaux en fonction de vos différents contenus. Ne vous concentrez pas uniquement sur le duo Twitter/Facebook, certains réseaux sociaux plus confidentiels pourraient également être adaptés en fonction de votre niche. De plus, je vous conseille fortement de vous inscrire sur la plupart des médias sociaux avant l’ouverture du site, même si vous ne comptez pas en utiliser certains, cela évitera qu’un petit malin s’inscrive sur ceux-ci avec votre marque.

N’oubliez pas non plus de permettre à vos visiteurs de s’abonner à votre flux RSS, de façon à leur permettre de rester au courant de l’actualité de votre site (nouveaux produits, nouveaux articles, nouveaux contenus,…). Ajoutez y la manière, en personnalisant par exemple la présentation du flux (en y ajoutant une image par exemple).

3. SEO : optimisations pour moteurs de recherche

Même si vous visez d’autres sources que le trafic moteur, vous devrez optimiser vos pages pour Google, Bing et compagnie (Cette optimisation passera par un travail on-page et off-page). Il y a plusieurs raisons à cela. La principale est le branding. Les visiteurs ayant vu ou entendu parler de votre marque devront trouver votre site en 1ère place dans les résultats de recherche. En outre les choses vont vite sur Internet, et si votre site rencontre du succès il risque bien de se retrouver copié par des concurrents. Il importe donc de se positionner sur sa marque au risque de voir quelqu’un d’autre y parvenir et voler votre trafic et votre notoriété.

4. Vitesse de chargement du site web

Peu de personnes accordent de l’importance à la vitesse de chargement des pages alors que ce point est essentiel. En effet, les internautes sont par nature impatients et un site trop lent les fera fuir ou diminuera fortement leur user expérience. J’utilise personnellement Google Page Speed et Yslow pour évaluer et optimiser mes sites.

Vous trouverez 13 trucs et astuces pour accélérer votre blog Wordpress. dans un de mes articles précédents. Si vous utilisez une autre plateforme (ou travaillez en HTML), concentrez vous sur l’optimisation du code et des images.

5. Monétisation

Avant de lancer votre site ou votre blog, vous devriez penser à comment en tirer profit. Quel que soit le sujet dont vous traitez, des internautes viendront lire vos articles et connaîtront votre marque. Un bonne raison pour afficher de la publicité. Réfléchissez y avant, établissez une stratégie marketing en rapport avec votre cible et vos ambitions, et déterminez les moyens à utiliser pour obtenir des retombées financières. Une première solution à envisager consiste à mettre en place des publicités (Adsense ou clicmanager), des videos payantes (Blogbang ou Ebuzzing) ou à se tourner vers l’affiliation (Affilinet ou Netaffiliation)

6. Newsletter

La newsletter est un outil très performant pour fidéliser vos visiteurs et augmenter vos profits. Elle est en plus très simple à mettre en place (je vous conseille le service externe Aweber – payant mais très pointu) alors pourquoi s’en priver ? Évitez par contre d’inonder les boites mails de vos abonnés, au risque de voir ceux-ci se désinscrire aussitôt. En fonction de votre thématique, envoyez entre une et quatre newsletters par mois.

7. Statistiques

Avoir un outil qui analyse et trace vos visiteurs est indispensable. En plus d’obtenir une foule de renseignements bien utiles à propos de ceux-ci, il vous permettra de savoir également d’ou ils viennent et vous aidera à déterminer quels sont les outils et les moyens de promotion qui fonctionnent le mieux pour votre niche. Par contre, essayez de ne pas les consulter 10 fois par jour pour voir si vous avez gagné 10 visiteurs, cela pourrait s’avérer finalement comme une source de démotivation ! Pensez par exemple à installer le code de Google Analytics, couplé à Webmaster Tools. (Pour les plus paranos qui ne voudraient pas être traqués par Google, vous pouvez utliser Piwik.)

8. Toujours avoir un plan

Si vous pensez qu’il suffit de construire un site pour attirer des visiteurs vous vous trompez. Vous DEVEZ mettre en place une stratégie de promotion et de monétisation : fixez vous un nombre d’articles à mettre en ligne par jour (ou par semaine, ou par mois), préparez des articles à l’avance pour honorer cet objectif, définissez des deadlines pour passer aux étapes suivantes,… Bref, prévoyez d’avoir toujours quelque chose à faire ! Vous aurez besoin de faire cela avant la sortie du site pour amener vos blogs vers les sommets.

Conclusion : Cette liste n'étant pas exhaustive, si vous voyez des points à y rajouter, n’hésitez pas à laisser un commentaire !